25 mai 2007

Facebook magic

J'etais invite hier a la grande messe du lancement de Facebook Platform.
750 personnes, 65 partenaires ayant deja developpe sur la nouvelle plateforme (c'est bien, mais si j'etais taquin je dirais que netvibes a eu 1500 personnes pour le lancement des Univers le mois dernier ou nous avons revele 126 partenaires. :-)
Facebook Platform est le moyen de developper une application qui tournera a l'interieur de Facebook. C'est une API avec un language appele FBML (FaceBook Markup Language) (tiens, au passage, saviez-vous que le vrai nom de Facebook est en realite The FaceBook, TFB pour les intimes. Vous voila dans l'inner circle des restos de Palo Alto :-)). Le FBML est un HTML limite, pour ne pas dire pauvre, pour des raisons de securite (ne pas faire entrer les loups dans cette belle bergerie) et des tags specifiques, a la maniere de micro formats pour afficher en une ligne de code les amis et surtout... publier dans le "news feed", votre homepage dans TFB.

Et c'est la le genie de TFB. L'ultra viral. Ou plutot, considerez la TFB Platform comme une permission de viralite. Vous developpez une application pour retoucher des photos par exemple. Vous avez un module Flash. En quelques secondes, vous inserez ce module Flash dans une iframe et ajoutez le call pour que les evenements de votre module soient "notifies" (c'est le terme officiel) dans le news feed de vos amis. "Freddy vient de retoucher cette photo" apparait sur le news feed de mes amis, qui, curieux qu'ils sont tous (la curiosite de savoir ce que font vos amis est le nerf de TFB. Comme une sorte de Cercle d'amitie realite!), vont aller votre la nouvelle version de la photo et hop... l'application de retouche a un nouvel utilisateur...

Superbement efficace.

Un reseau social, c'est le regroupement et la constitution de la communaute, mais c'est aussi et surtout l'engagement de cette communaute. il faut qu'elle s'auto alimente en sujet de conversation, d'engagement (mon mot favori en ce moment).
La beaute de TFB est de conserver tout son petit monde en l'interieur de TFB et de creer un Twitter surpuissant puisqu'automatique. Apres 24M d'utilisateurs, il devient important d'ouvrir a d'autres applications pour ne pas lacer son audience, d'ou ce mouvement de plateforme: faire venir les applications a l'interieur de TFB en leur promettant: viralite, mais aussi revenus (TFB vous laisse inserer vos tags de pub et conserver le revenu dans vos pages (ils conservent et envisagent de faire un rev share sur la partie sous le menu a gauche. Menu qui est personnalisable bien sur) et meme de s'occuper pour vous de facturer vos clients avec son propre systeme de paiement. TFB est il l'oppose d'AOL? Deux mondes clos que l'experience Internet opposent. AOL au debut, TFB a la fin?

Je suis admiratif de TFB et confesse etre contamine.
Et je ne suis pas le seul:

* croissance de 3% par semaine
* 1 utilisateur sur 2 revient tous les jours
* 40 milliards de pages vues par mois
* 6eme site en terme de trafic aux US
* 100,000 nouveaux utilisateurs par... jour.

Surement l'un des sites les plus a surveiller du moment. Watch and learn :-)

3 Comments:

Anonymous Jeremie Berrebi (Zlio.com) said...

Dans mon Google Reader, ton post apparaissait juste au dessus de celui là
http://feeds.feedburner.com/~r/readwriteweb/~3/119699773/who_can_compete_with_facebook.php

Alors docteur ?

8:20 AM  
Anonymous Emmanuel said...

Clairement c'est une usine à viralité. Très fort l'utilisation de la liste de contact de nos messageries...
Evidemment chaque ping et nouveau contact génère potentiellement une visite mais est ce que cela signifie pour autant que le service est utilisé? On avait le même enthousiasme pour Yahoo 360 me semble-t-il?

Ca me parait très puissant pour les rencontres, les petites annonces, et les listes de discussions.

Côté France le service décole depuis deux mois avec un doublement des utilisateurs chaque mois(- de 100k pour le moment d'apres un mesureur).

11:28 AM  
Blogger Freddy Mini said...

Jeremie, le docteur n'a pas de commentaire :-)

Emmanuel, Y360 est trop complique et plus un outil collaboratif. la beaute de Facebook est que l'animation est automatique par une sorte de voyeurisme de ce que les autres font qui est automatiquement cree.

5:05 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

web counter