08 mai 2006

Les deux faces d'un moteur de recherche

Un autre excellent article du NY Times. A lire ce Lundi, sinon il faudra vous abonner. Si ce n'est déjà fait, je le recommande...

Pour ce qui n'ont pas le temps, voici ce que j'ai retenu :

1. Yahoo! a acheté pour $1.6B Overture en 2003. Moins d'1 an plus tard, ils décident de redévelopper en interne une solution "from scratch". Deux ans et des "centaines de millions de dollars" plus tard, Yahoo! va lancer un backoffice tout juste au niveau de Google (selon le NY Times).
Certes Overture a permis à Yahoo! d'avoir une offre et ainsi contrer Google, mais redevelopper from scratch indique que la solution Overture n'était pas évolutive, non?
L'apport de Overture a surement amené un capital humain dans ce domaine fort précieux, mais ceci semble contré par le fait que le leader de ce projet, David Henke, n'est pas un ancien de Overture. Alors : Overture, trop cher payé?

2. L'investissement en matériel est astronomique. On est bien loin des fermes de PC pas chers à l'opposé d'un AltaVista trop dispendieux en hardware avec ses TurboLasers à processeurs Alpha... 5 ans plus tard, l'histoire se répète avec son escalade aux investissements pharaoniques.
$1.5B de hardware prévu chez Google, $2B annoncé en investissement chez Microsoft... Il faut noter le fait que le business du moteur de recherche coute en hardware pour les recherches... mais aussi pour la gestion des pubs pour le rentabiliser. Le ticket d'entrée de ce jeu là, est il encore à la portée des autres : de Ask... et de Quéro... dont notre J.C. a annoncé un budget de folie à... 250M€ !...

Deux mots de la fin :

a. Dan R. a toujours su synthétiser un long discours : "the goose that laid the golden egg is the audience"... on peut arguer sur l'animal :-), mais je suis tout à fait d'accord : le point fondamental est dans l'audience. Donc, avec une stratégie de contenu comme Y!, pas d'oeuf en or, sans une maitrise du moteur de recherche. A méditer... tous les jours.
b. Google, à mes yeux, a fait 3 choses superbement bien : La pertinence de son contenu avec le Page Rank, la hiérarchisation des Adwords par la formule CTR (Click Thru Rate) x CPC ... et l'absence de plancher dans ses enchères. Yahoo! investit beaucoup dans les deux premiers, pourquoi ne pas voir le troisième point et éliminer le plancher à 0.15€ totalement hors jeu pour ceux qui justement ont une stratégie de trafic entrant par mots clés (pour rappel : 0.05€ chez MSN, 0.01€ chez Google)

2 Comments:

Anonymous Frederic said...

je pense que le budget HW de Quero sera largement suffisant pour gérer son faible trafic...

encore un sujet pour faire marrer un contribuable suisse...

2:48 AM  
Blogger Freddy Mini said...

Qui sait... j'ai entendu que Quero était, pour sa partie texte, développé sur la technologie Exalead qui doit lancer une nouvelle version bientot...

9:03 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

web counter