25 juin 2007

Le futur des media

Tres interessant. Le regard sur le passe et le present sont justes et la perspective du futur est possible. J'attends vos commentaires sur le point sur les droits d'auteur devenant illegaux...

Source: le blog de mon fils (cool, non?)

3 Comments:

Blogger Joel said...

Utopie gauchisante. Il ne manque plus que la fin des guerres, de la famine et des maladies. Pour moi Fin du copywright = Fin de Lord of rings, Lost, 24h, Star Wars, etc. Le futur du entertainement c'est des clips de 3 mins sur youtube filmé en DV Cam par des teenagers (boutonneux) dans leur garage ??. Et sans copyrights quid des Blockbusters Drugs de Sanofi, Merks ... On va se soigner avec des herbes ancestrales coupées ds les champs par les "Prosumers". Brave new world.

10:23 AM  
Anonymous Jean-Pierre Govekar said...

J'avais aussi blogué sur le WebOserver cette énième vidéo réalisée sur la création d'un monopole planétaire des médias par Google. La fin du copyright et la Free Culture font très "Révolte du pronétariat" de Revelli et de Rosnay.

La base (passé et présent) sont forcément justes, afin de servir de support à la projection. Le culot de se projeter sur les 43 prochaines années m'a séduit, alors qu'il est impossible d'envisager les développements à court terme. Pour preuve : l'essor de Second Life, qui est ici un thème majeur, et qui n'apparaissait pas dans les vidéos Epic.

L'évolution est intéréssante mais fait l'impasse sur la catastrophe mondiale que signifie la fin des médias (dans un contexte où ils sont très impactés par Internet). Pour ce qui est des copyrights, même constat. On peut envisager que le copyright soit remplacé par un usus, un droit d'usage sur abonnement par exemple, qui permettrait de financer la création audiovisuelle.

Finalement ma grande frayeur serait de voir autant de pouvoir en si peu de mains, car qui peut dire que les successeurs de Brin et Page –ou Schmidt– auront la même conception de ce qui est "Evil" que les créateurs de Google !

5:00 PM  
Blogger Fab said...

C'est vrai que c'est un peu utopique, mais ca montre clairement la voie que souhaitent suivre bon nombre de gens, et la réalité aura a composer avec.

Pour ce qui est de la fin des copyrights, ne révons pas, mais la désuétude des contenus sous copyright est une possibilité bien plus probable vu la monté en quantité et en qualité des contenus sous créative commons...

Ce n'est qu'un début, continuons le combat ;-)

5:46 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

web counter