22 juin 2006

Google teste le CPA


Google a envoyé à certains annonceurs utilisant les AdSenses, un nouveau programme offrant de tester la rémunération au CPA, Cost Per Action. Pour rappel, contrairement au modèle fortement majoritaire sur Google du CPC, Cost Per Clic, le CPA introduit un paiement variable en fonction de l'activité sur le site de destination (recrutement, vente, etc...).

Un changement plus important qu'il n'y parait car même si le programme actuel rassure sur le paiement d'un fixe ET d'un variable, gageons que des programmes sans fixe mais avec un variable important verront le jour. Ce modèle pose toujours le problème de la comptabilité de l'activité qui se fait forcèment sur le site destinataire.
Bien sur, l'argument mettant en avant que tout revient à un CPM effectif est valide mais, on peut se demander si c'est à l'éditeur de calculer le ROI de l'annonceur. En effet, cet argument du CPM effectif a jusqu'ici été le message fort de Google disant que c'était à l'annonceur de calculer son CPC pour obtenir le CPA effectif de son choix.
Même si la théorie montre que CPA, CPM et CPC sont tous liés et donc équivalent dans la négociation, je continue à être réticent au CPA comme porte comptable car il implique un degré de liberté inconfortable chez l'annonceur. Google faisant le pas, l'argumentation des autres sites au CPC ne va pas être facilitée...

Google déroule donc toute la panoplie du business modele media. Manque le Marketing Direct... avec des comptes nécessaires aux pages personnalisées.... c'est peut être pour bientôt?

2 Comments:

Anonymous Frederic said...

je viens de me faire expliquer comment Google drive aussi le business côté agences avec ses nouvelles règles de remises (volume et croissance)... le "maître du jeu", indeed...

9:32 AM  
Anonymous Julien A said...

je m'interroge sur le fait que l'"Action" ne sera pas la même d'un site l'autre ; que le chemin pour aller d'un atterrissage sur le site jusqu'au service à valeur ajouté est plus ou moins longs/complexe selon les sites et leur métier.
Il faudra que google aie ses propre tags de tracking (analytics) chez l'annonceur et donc connaisse toutes les autres données (pages vues, visites...).

D'ici à ce qu'on voit apparaître "google agency" proposant les services de consultants spécialisés dans l'optimisation de l'ergonomie pour pousser à l'"Action"...

Ou que Google propose carrément des solutions "tout en un" (vous êtes marchand ? on s'occupe de vos ventes en lignes, de la promo, de la caisse, des statistiques... occupez-vous seulement de l'appro/production et de la logistique).

Bon je délire mais la multiplication de leurs services ne nous interdit pas d'imaginer des scénarii un peu fous.

3:05 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

web counter