15 juin 2006

Netscape 2.0, le retour.

Pour certains vétérans, dont je fais partie, Netscape, c'est Marc Andreesen, c'est le premier browser utilisable par tout le monde, bref... c'est l'an 1 de l'Internet.
Netscape, c'était Le Navigateur et, astuce historique, sa page de démarrage par defaut était Le portail vu par des millions d'internautes....

C'était il y a 10 ans.

Aujourd'hui Netscape est toujours une marque forte aussi AOL décide de capitaliser dessus et relancer une nouvelle version de netscape.com [voir la béta | lire article NY Times] dont la source d'inspiration fait fortement penser à Digg et ... Wikio.

Toutefois l'approche d'AOL/netscape.com innove en utilisant 8 bloggeurs dédiés et payés pour commenter et stimuler l'intéraction. Le commentaire de son patron est intéressant : "We are not trying to write a 1,000-word piece," Mr. Calacanis said. "When someone has written the 1,000-word piece, we will write the 100-word update.". Enfin, ces bloggeurs auront des tours de garde pour être toujours là 24h sur 24 : "Not only will we get the story first, we will have the resources to go after it."

Et si l'avenir du journalisme était d'écrire 10 fois plus de papiers 10 fois plus courts avec des tours de surveillance comme les controleurs aériens ? :-) [Manu ?]

1 Comments:

Anonymous Emmanuel said...

Il ne s'agit pas de journalisme, mais de communication et d'animation. La presse devra accepter de passer plus de temps à écouter ses lecteurs, à animer les communautés, c'est certain. Maintenant ce n'est pas la taille du machin qui fait le journaliste. La presse aussi comme toute entreprise commerciale a besoin de barrière d'entrée. Une de ces barrières est constituée par les contenus exclusifs, et on les obtient pas en scannant le web 24h sur 24.
Le principe du tour de garde n'est pas nouveau, ni celui des articles courts (le remède miracle qu'on ressort depuis 30 ans). Au fond la seule nouveauté ici c'est qu'AOL paye les animateurs de ses communautés.

9:17 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

web counter