23 novembre 2006

Tendre poulet et coup de torchon

Philippe Noiret est mort. Et cela me fait de la peine.
Il était notre grand père à tous. Il est parti ce soir du putain de cancer qui frappe autour de nous comme la foudre.
Ce soir, ma maison est vide et l'émotion facile. Dès Lundi, San Francisco me redonnera le morale.
En attendant, je vous souhaite une excellent Thanksgiving et aux autres un bon week end.

1 Comments:

Blogger Thierry said...

Hello,

Bah alors on cafarde... Noiret habitant dans la banlieue de Saint Germain en Laye avait pour habitude de faire ses courses en bottes de cheval... Il avait une classe assez incroyable. Bon alors c'est décidé, c'est fini Rueil ?

11:56 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

web counter