09 décembre 2005

Des chiffres intéressants

Ces derniers jours, plusieurs chiffres m'ont interpellés :

  • En 2005, les internautes Américains représentent 23% de la population mondiale sur le Net, contre 66% il y a 10 ans (et je me souviens de 50% en 2000)
  • En Mai 2005, Google comptait 384M de visiteurs uniques, soit +36% en 1 an et a servi 7.6 milliards de requètes, soit +76% en 1 an. Plus de clients, qui utilisent plus donc.
  • Le marché des sonneries de téléphone pèse $3 par an alors que l'ensemble des ventes cumulées depuis le lancement de l'iPod est de $559M (Sept 05). Surement un effet de ciseaux à venir.
  • PayPal compte 87M de comptes, soit +53% en 1 an (à fin Sept 05). Un excellent baromètre de l'ecommerce.
  • La valorisation des grandes sociétés Internet (Y! + Google + eBay + Amazon est passée de $2B en 2000 pre IPO, à $178B pendant la bulle Internet (10/00), puis à $32B après l'éclatement (10/00) pour atteindre $262B le 11 Nov dernier. Mais attention, Google n'était pas au Nasdaq pendant la bulle et sa contribution actuelle est de $110B
  • Au 3ème trimestre, la vente de PC a progressé de 15% alors que la vente de logiciels PC n'a progressé que de 7%, soit la moitié! Premiers effets du Web 2.0
  • La part des sociétés US par rapport à la valorisation mondiale était de 66% en 1970 et 47% en 2001. Elle est estimée à 27% en 2030 (source AXA)
  • L'Inde "produit" prés de 2,5 fois plus d'ingénieurs que les USA. La Chine... 5 fois plus.
  • En 2001, les US ont dépensé plus en démarches juridiques ($205B) qu'en R&D ($184B)
  • Aux US, on passe 44% de son temps à communiquer (email, IM, voix), 45% à surfer et seulement 5% de son temps à "rechercher"
Et enfin, mon chiffre préféré : En 2004, l'argent dépensé en marketing dans les journaux était de $674 pour toucher 72M de foyers, contre $145 sur Internet pour toucher 66M de foyer.

Internet a de (très) beaux jours devant lui.

Toutefois, il faut nuancer ces chiffres par ces 2 points :
a/ l'accroissement des budgets publicitaires sur Internet bénéficient surtout aux très gros sites Internet, en particulier Google et Yahoo!
b/ la part des dépenses en CPC (liens sponsorisés) par rapport à la publicité au CPM (maintenant majoritairement carrés et large banners) était de 40% en 2004, elle sera de 50% cette année et cet accroissement de la part des CPC continuera jusqu'en 2010

Ce qui est tout à fait logique car : les budgets d'images, généralement gérés par les agences sont dépensés chez les plus gros players. Cela a toujours été. Alors que le CPC, jugé à juste titre, peu risqué et rapidement mesurable, fait plus le jeu des sites plus petits à qui ont donne plus facilement leurs chances.

Il faut donc que les liens sponsorisés soient de plus en plus pertinents, contextuels et profonds et que les formats de publicité cessent d'être de plus en plus gros, pensant faussement que plus c'est gros, plus c'est visible... au risque de dénaturer les sites... et les rendre moins performants en CPC. Après tout, Google ne vend pas de bannières, non?

6 Comments:

Blogger Fred said...

Bonjour,

juste pour signaler que tu as omis de préciser le facteur d'ingénieurs d'Inde par rapport aux USA...

A+

7:20 PM  
Blogger Freddy Mini said...

OOPS, tu as raison. c'est corrigé. prés de 2,5 fois était manquant...
merci Fred

9:15 PM  
Anonymous Pascal said...

Et pour cette très belle note on dit merci qui (à part Mary) ;-) !

12:25 AM  
Anonymous Pascal said...

PS : Manque un permalink sur tes notes.

1:09 AM  
Blogger Freddy Mini said...

Merci Pascal! J'hésitais à citer ma source, mais je te rendrai à César, ce qui appartient à Pascal à partir de dorénavant :-).

Promis.

Sinon, pour les liens permanents, sur Blogger ils sont par defaut sur la date. Pas très friendly? J'ai donc ajouté un "links to this post". Dis moi si ca te va?

9:15 AM  
Anonymous cedric said...

Le marché des sonneries de téléphone pèse $3 par an alors que l'ensemble des ventes cumulées depuis le lancement de l'iPod est de $559M (Sept 05).

A comparer également aux $1.8b dépensés en contenu numériques aux US en 2004 d'apres le Online Publisher Association (http://www.online-publishers.org/). Le fait que plus de monde possede un mobile qu'un PC et l'absence de frictions (one click, paiement intégré) pour l'achat de ringtones en est surement pour quelquechose.

4:38 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

web counter