04 décembre 2005

La fin de la télé

Et si nous vivions la fin de la télévision, telle que nous la connaissons depuis 50 ans?

a. Les USA produisent beaucoup de contenus audiovisuels. La France aussi. On pourra donc reprendre ce raisonnement sur notre pays.

b. La télévision telle qu'on la connait et la regarde depuis près de 50 ans, est basée sur un modèle économique médiatique, c'est à dire la monétisation d'une audience qui dans sa forme la plus classique donne les spots publicitaires, qui dans leur forme la plus classique est de 30 secondes.

c. Aux USA, près de la moitié (42%) de la population est connectée à Internet en haut débit. La grande majorité des "cable TV providers" offrent également un accès Internet sur leurs cables.

d. Le temps passé devant la télévision classique est donc en chute, par rapport au temps passé sur les chaines cablées et Internet.

e. La sanction ne tarde pas à tomber : dans les 9 premiers mois de 2005, le budget publicitaire alloué à la TV US classique (TV Network broadcast) est tombé de 2.5% alors que la pub sur les chaines cablées a grimpé de 13% et celle sur Internet s'envole avec plus de 22% de croissance. Et cela à fin Septembre, donc avant la fameuse "shopping season"!

f. Ce phénomène n'est pas accidentel et s'amplifiera notamment avec l'arrivée de publicités ciblées en fonction de votre profil, ce qui sera de plus en plus accessible aux boites de cables, aux boites d'accès Internet (LiveBox, FreeBox et autres box) ou simplement votre PC ou Xbox qui accèdera à la TV par Internet.

g. La suite est facile à imaginer : le manque de revenu publicitaire va entamer les budgets éditoriaux, notamment d'actualités, et les séries.

h. Alors que les émissions très grands publics (Star Academy, Qui veut gagner des millions...) continueront d'avoir leurs audiences, les journaux d'information à heures fixes (13 et 20h) ont du souci à se faire. A cause de leurs financements, mais aussi de la concurrence avec les portails familiaux (imaginez My.Yahoo pour la famille en temps réel). Les séries auront également du mal à suivre pour les mêmes raisons.

Finis donc les repas devant les infos le soir, ou le rush pour ne pas manquer le début du film ou de sa série...

Finie donc la Télé comme on la connait. Finie la TV 1.0 (nous avons parlé et nous reparlerons de la TV 2.0, basée sur les services)

Après tout, ce n'est pas plus mal, cela ne fait il pas 50 ans que l'on dit que la télé abrutit? Merci Internet :-)

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

web counter