21 mars 2006

Google Killer

J'ai fait la connaissance la semaine dernière du fondateur de Accoona, Armand Rousso, Français d'origine vivant depuis plusieurs décennies à New York.

Je l'avoue, j'ai été fasciné. J'ai vécu les débuts de AltaVista et observé le raz de marée Google, qui amenait deux choses basiquement différentes : une (grosse) ferme de PC vs les gros middleframe de Digital et une feature killer pour la pertinence : le Page Rank qu'AltaVista n'a pas su contré.
En 2006, voila quelqu'un qui me dit : on va dépasser Google parce que j'ai plus de puissance et plus de pertinence. Plus de puissance, parce qu'il a 650 serveurs très musclés qui lui permettent des gazillions d'opérations à la seconde (on reparle donc de "brutal force" comme à l'époque de AltaVista) et plus de pertinence, car cette puissance machine me permet de faire de l'intelligence artificielle avec cette feature : "super target your search", qui est une catégorisation automatique des résultats vous permettant de les filtrer directement en quelques clics.

Si cette feature fonctionne, elle peut être un premier pas pour un compromis entre un modèle de crawling chaotique comme les moteurs de recherche Google et autres, qui permet une gestion de trillions de pages mais n'a pas de catégorisation des résultats, d'où la notion de chaos, et les bases de données, limitées en taille mais bien sur catégorisables par nature. Je n'ouvrirai pas le débat sur les meta data nécessaires à cette catégorisation, sujet ô combien cher à la musique notamment.

Toujours est il que cette fonctionnalité existe et est testable : allez sur Accoona, puis cherchez "Ziff Davis", cliquez sur "business", puis dans la partie droite, filtrez sur "state" et "Massachusetts" et vous avez directement les ZD du MA, encore un clic sur "people mentioned", etc... certes, on pourrait chercher "Ziff Davis Massachusetts" dans Google mais la encore, reviens le débat sur "savoir ce que l'on cherche" vs "chercher ce que l'on sait"... autrement dit : il est plus comfortable d'avoir une vue d'ensemble de la richesse des résultats que de les fouiller en aveugle. La chaine Business est largement alimentée par Dun & Bradstreet qui devient ainsi accessible gratuitement!

Avant l'été, Accoona promet de mettre à disposition son Intelligence Artificielle dans l'ensemble des résultats, aux US et en France.

Je leur souhaite, très sincèrement, bonne chance. Une telle ambition est rafraichissante...

PS: oui, "Accoona" est bien le début de Accoona Matata : "Don't worry, be happy". Cool, non?

3 Comments:

Anonymous Frederic said...

Je l'ai testé la semaine dernière et j'ai été très deçu de la qualité des résultats (j'ai fait une dizaine de searches sur mes thématiques "bloggesques")

Et en plus, Accoona "ignore" mon site... pas cool ... !

12:24 AM  
Blogger Freddy Mini said...

Salut Frédéric, il faut tester Accoona sur des sujets US actuellement. ceci dit, je suis d'accord avec toi, ignorer ton blog... n'est pas cool :-)
la version Francaise arrive avant l'été...

9:18 AM  
Anonymous Anonyme said...

http://www.accona.eu est un bon site qui me semble tres prometeur pour la suite mais il est loin de son effet d'annonce et je doute que le financement soit reellement a la hauteur

10:15 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

web counter